Souscrire à Syndication

Dans les écoles

Tous les enseignements contribuent à l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Le "socle commun de connaissances, de compétences et de culture" constitue l'ensemble des connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour réussir sa scolarité, sa vie d'individu et de futur citoyen. De l'école primaire à la fin de la scolarité obligatoire, les élèves acquièrent progressivement les compétences et les connaissances nécessaires à la maîtrise de ce socle commun.


Les cycles d'enseignement :

Les enseignements sont conçus par cycle, d'une durée de trois ans. L'organisation par cycles d'enseignement permet de prendre en compte la progressivité des apprentissages et les besoins des élèves pour les accompagner dans l'acquisition des compétences.

Depuis septembre 2016 :

Cycle 1 : cycle d'apprentissages premiers (petite, moyenne et grande sections de maternelle) Cycle 2 : cycle des apprentissages fondamentaux (CP, CE1 et CE2) Cycle 3 : cycle de consolidation (CM1, CM2 et sixième) • L'école maternelle constitue depuis la rentrée 2014, un cycle à part entière. La création d'un cycle associant les deux dernières classes de l'école élémentaire et la classe de sixième doit favoriser une meilleure continuité pédagogique entre l'école et le collège.

Cycle 2 : cycle des apprentissages fondamentaux, correspond aux trois premières années de l'école élémentaire appelées respectivement : cours préparatoire, cours élémentaire première année et cours élémentaire deuxième année.

Cycle 3 : cycle de consolidation, correspond aux deux années de l'école élémentaire suivant le cycle des apprentissages fondamentaux et à la première année du collège appelées respectivement : cours moyen première année, cours moyen deuxième année et classe de sixième.


L’école maternelle (cycle 1):

Sa mission principale est de donner envie aux enfants d’aller à l’école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité. Ce temps de scolarité, bien que non obligatoire, établit les fondements éducatifs et pédagogiques sur lesquels s’appuient et se développent les futurs apprentissages des élèves pour l’ensemble de leur scolarité.     


L'école maternelle constitue depuis la rentrée 2014 un cycle unique, fondamental pour la réussite de tous les élèves. Elle se définit en trois grands axes :

Une école qui s'adapte aux jeunes enfants
Une école qui organise des modalités spécifiques d'apprentissage
Une école où les enfants vont apprendre et vivre ensemble

Organisée en un cycle unique, l'école maternelle est la première étape pour garantir la réussite de tous les élèves au sein d'une école juste pour tous et exigeante pour chacun. Elle s'adapte aux jeunes enfants en tenant compte de leur développement et construit des passerelles entre la famille et l'école. Elle organise des modalités spécifiques d'apprentissage en mettant en place des situations variées : résolution de problèmes, entraînements, mémorisation. Le jeu y tient une place particulière : il favorise la richesse des expériences vécues et alimente tous les domaines d'apprentissage. L'école maternelle permet aussi aux enfants d'apprendre ensemble et de vivre ensemble : elle assure une première acquisition des principes de la vie en société et permet à l'enfant de se construire comme personne singulière au sein d'un groupe.

Les enseignements sont organisés en cinq domaines d'apprentissage :

• mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
• agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique
• agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
• construire les premiers outils pour structurer sa pensée
• explorer le monde


L’enseignement des langues vivantes en maternelle :

Dans les écoles du lycée français de Tananarive, le malgache est enseigné dès la TPS à raison de 1h30/semaine. L’anglais est enseigné en GS à raison de 1h30/semaine également.


L’école élémentaire :

De nouveaux programmes sont entrés en vigueur à l'école élémentaire à la rentrée scolaire 2016. L'enseignement élémentaire La maîtrise de la langue française et des premiers éléments de mathématiques sont les objectifs prioritaires de l’école élémentaire pour permettre aux élèves d’accéder aux outils fondamentaux de la connaissance. Dès le CP, les élèves découvrent l'apprentissage d'une langue vivante (étrangère ou régionale).

Au cycle 2, le programme prévoit des enseignements pour questionner le monde, des enseignements artistiques (arts plastiques et éducation musicale), une éducation physique et sportive et un enseignement moral et civique.

Au cycle 3, les élèves consolident leurs apprentissages dans ces domaines, découvrent les sciences et la technologie, l'histoire et la géographie, l'histoire des arts. Les objectifs de la formation à l'école élémentaire La formation dispensée dans les écoles élémentaires assure l'acquisition des instruments fondamentaux de la connaissance : expression orale et écrite, lecture, calcul et résolution de problèmes ; elle suscite le développement de l'intelligence, de la sensibilité artistique, des aptitudes manuelles, physiques et sportives. Elle dispense les éléments d'une culture historique, géographique, scientifique et technique. Elle offre une éducation aux arts visuels et aux arts musicaux. Elle assure l'enseignement d'une langue vivante étrangère et peut comporter une initiation à la diversité linguistique. Elle contribue également à la compréhension et à un usage autonome et responsable des médias, notamment numériques. Elle assure l'acquisition et la compréhension de l'exigence du respect de la personne, de ses origines et de ses différences. Elle transmet également l'exigence du respect des droits de l'enfant et de l'égalité entre les femmes et les hommes. Elle assure conjointement avec la famille l'éducation morale et civique qui comprend, pour permettre l'exercice de la citoyenneté, l'apprentissage des valeurs et symboles de la République et de l'Union européenne, notamment de l'hymne national et de son histoire.

L’enseignement des langues vivantes en élémentaire :

Dans les écoles du lycée français de Tananarive, le malgache est enseigné dans toutes les classes à raison de 1h30/semaine. Des séances sont également organisées, « en doublette » avec l’enseignant responsable de la classe et l’enseignant de malgache dans la classe en même temps. Ses séances sont conçues et menées par les deux enseignants, en deux langues et dans différents domaines : mathématiques, EPS, éducation artistique… L’anglais est enseigné du CP au CM2 à raison de 1h30/semaine également. Au CM1 et au CM2, des séances supplémentaires sont mises en place pour enseigner en anglais une autre discipline telle que les sciences par exemple.