Les gestes barrières doivent être appliqués par tous les élèves, à tous les niveaux et sur l’ensemble du temps scolaire. À l’heure actuelle, ce sont les mesures de prévention individuelles les plus efficaces contre la propagation du virus.

gestes-barrières

AVANT DE VENIR AU LYCÉE

Toute personne présentant des symptômes doit rester chez elle. Toute personne ayant un membre du foyer souffrant doit également rester chez elle et en informer le lycée.

Rappel des symptômes compatibles avec la COVID-19 : fièvre, toux, fatigue, difficultés respiratoires, essoufflement, maux de tête, perte de goût et de l’odorat, maux de gorge, courbatures, troubles digestifs.

Si vous présentez certains de ces signes :

– Guidez votre avis en répondant au questionnaire d’auto-dépistage sur le site https://maladiecoronavirus.fr/

– Appelez le 910

– Appliquez de façon stricte les gestes barrières

Équipement de protection

Les masques sont fournis par les familles. Veillez à en prendre plusieurs car il est nécessaire d’en changer si l’élève veut boire ou manger.

Fonctionnement du parking

À l’exception des deux roues, aucun stationnement de véhicule n’est autorisé ; le parking  habituel n’est plus qu’un dépose minute.

protocole-POSITIF-COVID

Consulter la  ➡  procédure de gestion d’un élève ou personnel positif au COVID-19 et des personnes contacts élèves ou/et personnels des établissements scolaires français affiliés et partenaires (maternelles, primaires, secondaires)

Mesures d’hygiène personnelles

masque-obligatoire-transparent

Le port du masque “grand public” est obligatoire pour les collégiens et les lycéens aussi bien dans les espaces clos que dans les espaces extérieurs. Bien entendu, le port du masque n’est pas obligatoire lorsqu’il est incompatible avec l’activité (prise de repas, nuit en internat, pratiques sportives, etc.). Dans ces situations, une attention particulière est apportée à la limitation du brassage et/ou au respect de la distanciation.

Respecter une distance d’au moins un mètre entre les personnes et aucun contact physique entre les personnes n’est autorisé. Dans les espaces clos (salles de classe, ateliers, bibliothèques, réfectoires, cantine, internat, etc.), la distanciation physique n’est pas obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves. Dans les espaces extérieurs, la distanciation physique ne s’applique pas.

Pas d’échange d’objet non indispensable au fonctionnement du cours. En cas de nécessité absolue, il faut procéder à une désinfection systématique.

Éviter au maximum de toucher les poignées de portes, les rambardes des escaliers, etc.

Tousser/éternuer dans son coude ou un mouchoir. Utiliser uniquement des mouchoirs en papier à jeter après chaque utilisation.

Respecter le sens de circulation imposé dans l’établissement (se référer au fléchage).

Procédure pour mettre et enlever un masque :

  1. Avant de mettre un masque, se laver les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique.
  2. Appliquer le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche en veillant à l’ajuster au mieux sur votre visage. Vérifier l’absence de jet d’air dans les yeux lors d’une expiration forte.
  3. Lorsque l’on porte un masque, éviter de le toucher et/ou de le déplacer. Chaque fois que l’on touche un masque usagé, se laver les mains à l’eau et au savon ou à l’aide d’une solution hydroalcoolique.
  4. Si besoin de boire ou de manger, changer de masque.
  5. Lorsque le masque s’humidifie, le remplacer par un nouveau masque et ne pas réutiliser des masques à usage unique.
  6. Pour retirer le masque : s’il y a port de gants, il faut les retirer et se laver les mains avec de l’eau et du savon ou à l’aide d’une solution hydroalcoolique.
  7. Enlever le masque par derrière (ne pas toucher le devant du masque) et le jeter immédiatement dans une poubelle fermée si c’est un masque jetable ou le mettre dans un sachet fermé si c’est un masque tissu.
  8. Se laver les mains avec de l’eau et du savon ou à l’aide d’une solution hydroalcoolique.

Le masque n’est efficace que s’il est associé à un lavage des mains fréquent à l’eau et au savon ou au gel hydroalcoolique et en complément des autres gestes barrières.

Lorsque le masque n’est pas utilisé, il peut être soit suspendu à une accroche isolée, soit replié sans contacts extérieur/intérieur (ne pas le rouler) et stocké dans une pochette individuelle.

Nettoyage des mains à l’eau et au savon :

Le lavage des mains est essentiel. Il consiste à laver à l’eau et au savon toutes les parties des mains pendant 40 secondes au moins, avec un séchage soigneux si possible avec une serviette en papier jetable ou à l’air libre (ne pas se sécher les mains en les frottant sur les vêtements). Les serviettes à usage collectif sont à proscrire. Idéalement, les serviettes jetables en papier doivent être distribuées sans que le reste du rouleau ou du paquet soit touché par la personne (distributeur automatique ou boîte de mouchoir). À défaut de disposer de points d’eau en nombre suffisant, et si les mains ne sont pas visiblement sales, l’utilisation d’une solution hydroalcoolique peut être envisagée.

protocole-lavage-mains

Fréquence de nettoyage des mains :

  • à l’arrivée au LFT
  • avant d’aller aux toilettes et après y être allé
  • après s’être mouché, avoir toussé, avoir éternué
  • autant que de besoin après avoir manipulé des objets possiblement contaminés
  • au départ du LFT
  • avant de rentrer chez soi

Le lavage des mains aux lavabos peut se réaliser sans mesure de distanciation physique.

Mesures particulières dans le cadre des cours

Les lycéens ne pourront pas quitter l’enceinte du lycée entre deux heures de cours. Cela ne concerne pas le temps de repas pour les externes.

Limiter les déplacements dans la salle au strict nécessaire.

En cas d’utilisation d’un poste informatique, nettoyage à chaque nouvelle utilisation avec le kit de nettoyage à disposition dans les salles.

TRAVAUX PRATIQUES : Privilégier les démonstrations par l’enseignant ou par vidéo plutôt que par les élèves. Si du matériel pédagogique mutualisé doit être utilisé, favoriser des activités individuelles pour éviter les échanges de matériel et s’assurer que le matériel pédagogique est nettoyé et désinfecté après utilisation.

EPS : Les vestiaires sont fermés. Le port du masque est obligatoire en cours d’EPS, notamment dans les phases de regroupement, déplacement, passage de consigne ou phase d’observation. Pour le temps de pratique, il convient de nuancer et d’adapter le port du masque aux conditions réelles de pratique.

Il est interdit d’apporter des ballons, balles ou tout objet ayant pour but d’être échangé entre élèves.

Les CDI sont fermés durant les récréations du matin et de l’après-midi.

L’utilisation des fontaines à eau est interdite. Elles seront débranchées et de la rubalise signalera l’interdiction de s’en approcher. Il est nécessaire que chaque élève apporte sa propre bouteille d’eau qu’il n’échangera avec personne.

Il est recommandé de désinfecter les objets qu’on ramène chez soi ou les laisser dans une zone d’attente arrivé à la maison.

Mesures particulières liées à l’internat

Les élèves, dans l’internat, vivront par “module” de deux chambres + un bloc sanitaire. Ils seront autorisés à ne pas porter leur masque dans cet espace. En revanche, les autres gestes barrières devront être rigoureusement appliqués. Pour toutes les autres situations, le port du masque doit être respecté.

Il est nécessaire de limiter les déplacements en dehors du module au strict minimum.

Pour les repas, les élèves partageant le même module devront manger ensemble. Les mesures indiquées dans le paragraphe relatif à la restauration scolaire s’appliquent également.

Aucune sortie du LFT n’est autorisée sauf consigne contraire donnée par un CPE.

Mesures particulières liées à la restauration scolaire

Sur les prescriptions des autorités sanitaires, le restaurant scolaire fonctionne dans le respect des principes présentés ci-dessous :

  • Les usagers du restaurant scolaire se lavent les mains avant d’entrer et en sortant.
  • Les usagers portent un masque pendant leurs déplacements dans le restaurant scolaire.
  • Un planning de passage des classes est mis en place.
  • Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées, a minima, après le service.
  • L’offre en vrac n’est plus proposée.
  • Les plateaux sont préparés avec les couverts, la serviette et le morceau de pain.
  • Les plats sont tous distribués par les agents.